Scène nationale du son

{{ show.title }}Trailer Bonus Episode {{ selectedEpisode.number }}
{{ selectedEpisode.title }}
|
{{ selectedEpisode.title }}
By {{ selectedEpisode.author }}
Broadcast by

Summary

En langue anishnabemowin, Okinum signifie barrage. Inspiré par le rêve récurrent d'un castor géant, Okinum est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs, une ode au pouvoir du rêve et à l’intuition. La parole se libère pour remonter la rivière de la mémoire des ancêtres et pour naviguer au travers des différentes facettes d'une identité multiple.

Show Notes

En langue anishnabemowin, Okinum signifie barrage. Inspiré par le rêve récurrent d'un castor géant, Okinum est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs, une ode au pouvoir du rêve et à l’intuition. La parole se libère pour remonter la rivière de la mémoire des ancêtres et pour naviguer au travers des différentes facettes d'une identité multiple.

Texte et interprétation : Émilie Monnet
Avec les voix de : Véronique Thusky, Thérèse Thelesh Bégin, Craig Commanda, Amanda Roy et Alexandre Nequado
Conception sonore : Jackie Gallant
Réalisation : Scène nationale du son
Production exécutive : Stéphanie Laurin
Production : Une coproduction de la Scène nationale du son, Onishka et du Théâtre autochtone du Centre national des Arts. En collaboration avec La Fabrique culturelle

What is Scène nationale du son?

Découvrez les nouvelles créations de la Scène nationale du son, un espace numérique pour les arts vivants qui donne à entendre la dramaturgie contemporaine. Propulsé par Transistor Média en collaboration avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec.