Marche hantée du Vieux-Aylmer

*Attention, le contenu de certains épisodes pourrait ne pas convenir à de jeunes enfants. Pour un auditoire averti.
Saviez-vous que l'hôtel British est lié à ce que l’encyclopédie canadienne appelle le meurtre le plus mystérieux de l'histoire politique du Canada? Intriguant, n'est-ce pas?

Show Notes

*Attention, le contenu de certains épisodes pourrait ne pas convenir à de jeunes enfants. Pour un auditoire averti.

La Marche hantée est une production de Transistor Média, en collaboration avec la Ville de Gatineau et Tourisme Outaouais.
Merci à notre partenaire Le Bulletin d’Aylmer. 
Historien : Roger Blanchette
Réalisation : Steven Boivin et Julien Morissette
Conception sonore et montage : François Larivière
Musique : Tenaga Studio 
Production exécutive et script-édition : Stéphanie Laurin 
Recherche et assistance à la production : Claire Thevenin 
Illustrations : Alexandra Nash 

What is Marche hantée du Vieux-Aylmer?

* Attention, le contenu de certains épisodes pourrait ne pas convenir à de jeunes enfants. Pour un auditoire averti. *

Datant du 19ème siècle, Aylmer s’impose comme un secteur riche en Histoire. Mais des rumeurs de quartier assurent que certains lieux de la ville sont hantés. Plusieurs maisons sur la rue Principale semblent abriter des esprits hostiles, peut-être ceux d’habitants étant décédés dans des conditions énigmatiques. À divers endroits, des propriétaires et des visiteurs ont même été témoins d’événements étranges…

La Marche Hantée est un projet de balado qui a pour vocation de faire découvrir l’Histoire de l’avenue principale du Vieux-Aylmer tout en alliant mystères et rumeurs de fantômes. Des histoires à faire frissonner, autant les petits que les grands!

FAYOLLE JEAN JR
Vous êtes devant le British. Doyen des hôtels de l’Outaouais, le British a été érigé vers 1845 par le baron du bois Robert Conroy. À cette époque, les hôtels, forges, magasins et entreprises de transport se multiplient à Aylmer. Au British, on accueille de nombreux voyageurs fatigués qui arrivent de Hull par diligence. Les voyageurs prenaient ensuite le bateau à vapeur au débarcadère de Symmes, sur les rives du lac Deschênes, qui se rendent à l’Ouest pour naviguer sur la rivière des Outaouais.

L’historien Michel Prévost nous raconte, en compagnie de ses collègues Roger Blanchette et Lynne Rodier, la présence des présumés assassins de Thomas D’Arcy McGee ...

MICHEL PRÉVOST
Alors, nous voici devant l'hôtel British, qui est un bâtiment iconique du secteur Aylmer, à Gatineau. C'est un des plus anciens bâtiments de l'Outaouais, mais c'est aussi un bâtiment qui est très intéressant pour l'histoire, non seulement l'histoire d'Aylmer, mais on pourrait dire pour l'histoire canadienne puisque indirectement, l'hôtel British est lié à ce que l’Encyclopédie canadienne appelle le meurtre le plus mystérieux de l'histoire politique du Canada.

ROGER BLANCHETTE
Il faut toujours comprendre le contexte historique. C'est qu'il y a beaucoup d'Irlandais dans la région. Il y en a beaucoup aux États-Unis aussi. Puis il y a ceux qu’on appelle « Les Féniens », c'est un groupe d'Irlandais américains qui lutte pour l'indépendance de l'Irlande. Mais ce n'est pas tous les Irlandais qui les appuyaient. Puis D’Arcy McGee était contre les féniens. Donc, ce serait au conditionnel là, peut être que c'est les féniens qui serait venu l’assassiner.

FAYOLLE JEAN JR
Le meurtre de Thomas D’Arcy McGee serait lié à ses allégences politiques.

MICHEL PRÉVOST
Monsieur McGee est à la Chambre des communes et vers 2 heures, il quitte la Chambre des communes pour se rendre... il louait une chambre dans une maison sur la rue Sparks.

FAYOLLE JEAN JR
Quatre individus auraient attendu cette heure tardive pour assassiner l’homme politique.

MICHEL PRÉVOST
Le soir précédant le meurtre de McGee, ici à l'hôtel British, on a aperçu quatre personnes, quatre étrangers qu'on ne connaissait pas, et ces étrangers là étaient très nerveux, avaient vraiment l'air suspect et ça a beaucoup frappé.

FAYOLLE JEAN JR
Ils demandaient sans arrêt : « Quelle heure est-il? Quelle heure est-il? » La justice chercha un coupable et on pendit Patrick Whelan.

LYNNE RODIER
Les résidents d'Aylmer ont longtemps cru que Patrick Whelan était innocent. Il n'aurait pas dû être pendu pour le meurtre de Thomas D’Arcy McGee.

MICHEL PRÉVOST
Et là, quand on a les aveux de Monsieur Whelan, que finalement il était là avec d'autres, ça vient renforcer l'idée que les meurtriers de D’Arcy McGee étaient peut être ici à l'hôtel British. Et pourquoi ils seraient venus ici? C'est la grande question. Bien aujourd'hui on pense que c'était pour se donner un alibi. On pouvait ne pas être au centre ville d'Ottawa et à Aylmer, parce qu'on sait qu'ils sont ici pendant la soirée, mais il y a peronne qui les a vu partir. Alors à quelle heure ont-ils quitté l'hôtel British? Ça on n'en sait rien.

FAYOLLE JEAN JR
On ne le saura jamais, mais on raconte encore l’histoire des quatre suspects du British Hotel qui, par un soir d’avril 1868, seraient responsables de l’assassinat de Thomas D’Arcy McGee.

Intrigant, n’est-ce pas?